Catégories
Définitions

Le conditionnement (pavlovien et physique) : Définition

Le conditionnement est une procédure d’apprentissage qui est au centre des théories béhavioristes. Ivan Pavlov, qui l’expérimenta avec un chien, le décrit comme une technique permettant à un stimulus neutre d’induire une réponse réflexe qu’il n’induit pas naturellement.


Le conditionnement est un phénomène qui a surtout été observé et rendu connu par Pavlov. Sa compréhension est primordiale dans l’analyse des rapports sociaux et de la notion de choix, car le conditionnement est omniprésent dans notre société et est à l’origine de tout nos comportements, que ce soit volontaire ou non.

Il existe une deuxième forme de conditionnement, le conditionnement physique, qui lui n’est pas un élément psychologique. Il a également son importance dans l’analyse féministe. Je vais décrire rapidement les deux dans cet article.

Conditionnement de Pavlov

Le conditionnement est un phénomène psychologique qui est présent chez les humains et chez les autres animaux. Sa fonction est de permettre l’adaptation à l’environnement, par association.

Dans sa célèbre expérience avec les chiens, Pavlov prends une situation (nourrissage des chiens) qui provoque déjà un réflexe (la salivation) et y rajoute un élément neutre (le bruit d’une clochette). A chaque fois qu’il nourrit ses chiens, il fait sonner la cloche. Par association, au bout d’un certain temps, il est possible de retirer le stimuli original (la nourriture) de la situation, tout en gardant le réflexe (salivation) car celui-ci est désormais associé à l’élément neutre (la clochette). On se retrouve avec des chiens qui ont été entraîné à saliver au bruit de la cloche.

http://www.pension-77.fr/wp-content/uploads/2014/11/Image-Doggie-Drawings-conditionnement-classique.jpg
Illustration du phénomène d’association

Chez les humains, le conditionnement se fait de la même manière, avec un système de récompense/punition. Dans une société, nous sommes éduqués à faire certaines choses et pas d’autres : ceci est fait grâce au conditionnement. On supprime un comportement non-voulu en y rajoutant un élément négatif, et on encourage un comportement voulu en y rajoutant un élément positif.

Le conditionnement est fait par la société entière en plus des relations personnelles. Nous sommes conditionnées par les médias qui nous montrent à quoi ressembler et ce qu’est la réussite, nous sommes conditionnées par les messages que nous entendons dans les publicités, par le marketing de masse, par les messages de grandes marques. Nous sommes aussi conditionnées par notre entourage plus direct, par nos parents, nos profs, nos camarades de classe, nos collèges, nos patrons, notre famille, nos amis. Le conditionnement est social.

Analyse féministe

Le féminisme radicale est un courant matérialiste qui s’appuie sur la science pour faire des conclusions. L’existence du conditionnement pavlovien implique que nos choix ne sont pas le fruit du libre arbitre car ils sont influencés par un conditionnement. L’humain étant un animal social, les répercussions sociales d’un acte ou d’un comportement ont une importance dans le conditionnement d’une personne.

En analyse féministe, le choix de se maquiller, de se pornifier, de se prostituer, et de manière plus générale de faire ce qu’attendent les hommes en tant que groupe social n’est qu’un conditionnement. Ce « choix » est fait car les femmes sont conditionnées à donner de la valeur aux avis des hommes et à leurs réactions. Si ne pas le faire signifie s’exposer à des représailles (sous la forme de remarques mais aussi de salaire moins élevé ou de violences…), alors le choix n’existe pas vraiment.

Cette notion permet de donner un sens à des comportements qui paraissent aller en contradiction avec l’intérêt personnel des femmes.

Le conditionnement physique

Cette notion mérite un article à part entière, mais a aussi sa place ici. Le conditionnement physique est exactement ce qu’il a l’air d’être : il s’agit de donner une forme physique spécifique à un animal/humain dans un but donné. Par exemple, les chiens sauveteurs sont entraînés afin de pouvoir escalader des gravats sans les déplacer et travailler de longues heures. Les sportifs font du conditionnement physique toute leur vie pour gagner des compétitions. Ceci sont des exemples de conditionnement physique positifs.

Il existe aussi du conditionnement physique négatif. Avec les animaux, cela consiste à affaiblir un éléphant pour mieux le maîtriser, par exemple. Chez les humains, la féminité est un conditionnement physique négatif, car de nombreux éléments de la féminité sont un handicap physique pour les femmes. Quelques exemples sont : les talons qui à long terme réduisent notre capacité à courir, même avec de bonne chaussures ; les régimes qui nous affaiblissent physiquement ; les cheveux long qui rendent beaucoup d’activités manuelle difficiles voir dangereuses ; le maquillage qui endommage la peau, etc.

Le conditionnement physique négatif des femmes n’est pratiqué que pour permettre aux hommes de rencontrer moins de résistance physique, et les femmes s’y plient à cause du conditionnement psychologique. Nous n’avons aucune raison de nous affaiblir ou de porter des vêtements inconfortable si ce n’est parce que les hommes nous le demandent. Les deux formes de conditionnement sont donc intimement liées.

Conclusion

La prise en compte de ces deux formes de conditionnement et de leur impact sur la santé et les comportements est primordiale dans une analyse féministe de classe. Il est également important de se rappeler que si le personnel est politique, c’est en partie à cause du conditionnement. Nous sommes toutes conditionnées. L’énorme avantage du conditionnement, c’est qu’il est le fruit d’un apprentissage ; il est donc pas inné. Il est possible de changer, reprogrammer un conditionnement.

Il est aussi possible de se conditionner de manière positive.


Si vous avez apprécié cet article, envisagez de soutenir le blog sur Tipeee !

CC BY-NC-SA 4.0

2 réponses sur « Le conditionnement (pavlovien et physique) : Définition »

J’adore
Merci pour cette article (je suis en train de lire tout ton travaille en partant de la fin, c’est trop bien 😁😁)
Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *