Catégories
Féminisme

Liste des choses que je change dans la langue pour mes articles

Sur ce blog, j’utilise le vocabulaire d’une manière spécifique, parce que je crois (et que je sais) que le langage est un outil puissant de manipulation de la pensée. Cet article a comme ambition de clarifier mon emploi de la langue française dans les articles, et d’éclaircir sur certains éléments de vocabulaire.

Le masculin/féminin

Le masculin par défaut dans la langue française est une invention récente, motivée par la misogynie. Il existe certaines alternatives à cette règle, et j’ai déjà parlé de certaines dans mes articles. La plus connue est l’écriture inclusive, qui permet d’adresser un groupe en incluant des accords féminins. Il existe aussi la féminine universelle, qui consiste à remplacer tous les marqueurs du masculin par du féminin dans le langage, à l’écrit comme à l’oral.

Parce que je veux que mes articles soient lisibles par des néophytes, et parce que je ne veux pas juste « inclure » les femmes mais en faire le centre de la discussion, j’utilise ce que j’appelle le « féminin par défaut ». Dans mes articles, les sujets sont toujours des femmes, sauf quand ils sont explicitement des hommes. Ceci me permet de concentrer la pensée des lectrices sur les femmes plutôt que d’avoir des hommes comme sujets par défaut.

Je considère qu’il n’existe pas de neutre entre le féminin et le masculin, surtout dans une langue qui nous entraîne depuis la naissance à voir le masculin comme neutre. Il est trop facile de tomber dans le piège de la neutralité, surtout que la réalité n’est pas neutre. Je n’utilise le neutre (par exemple iel) que pour rendre l’écriture plus facile quand je me réfère à des groupes mixtes. Mais même ce pronom censé être neutre ne l’est pas quand on réalise qu’il n’y a qu’une lettre provenant de « elle » dedans, et je pourrais très bien employer iell ou ielle, mais je veux que mes articles soient faciles à lire avant tout.

Exemples
Masculin par défaut : Ils sont allés au parc.
Écriture inclusive : Iels sont allé-es au parc.
Féminine universelle : Elles sont allées à la parc.
Féminine par défaut : Elles sont allées au parc.

Les personnes trans

La terminologie trans mérite à elle seule plusieurs articles, et pour cette raison j’ai pris des décisions sur la manière dont je me réfère aux personnes trans. Sur ce blog, je n’utilise pas de langage genré, mais sexé. Une « femme trans » est un mâle biologique, donc un homme, et je me réfère donc à eux en utilisant le terme « homme transidentifié » pour signifier le sexe et le statut trans de la personne. Un « homme trans » est une femme transidentifiée, et il en va de même pour les personnes non-binaires, quelle que soit leur identité.

Cette formule me permet trois choses : faire la différence entre les personnes trans et les personnes non-trans dans mes articles, me référer au sexe de la personne concernée, et utiliser des pronoms basés sur le sexe sans apporter de confusion. Comme mes articles sont a but informatif et éducatif, il est très important de pouvoir noter la réalité (sexe d’une personne) comme base de réflexion, et non pas une croyance (l’identité de genre).

Je n’utilise pas les pronoms « préférés » car les pronoms ne sont pas faits pour satisfaire l’image de soi mais pour décrire la réalité sexuée d’une personne. Parce que l’utilisation des pronoms préférés pose des problèmes de compréhension et altère la manière de réfléchir des lectrices, je parle donc des femmes trans-identifiées au féminin et des hommes trans-identifiés au masculin.

De même, je n’utilise pas l’acronyme AMAB/AFAB pour me référer au sexe d’une personne, car ce sont des termes qui ont été volés à la communauté intersexe. J’utilise femelle et mâle quand le sexe a besoin d’être vraiment explicité.

Termes scientifiques

J’utilise des termes dans leur sens scientifique, et je tiens très fort aux définitions, car sans définition on ne peut pas savoir ce que veut dire un mot, et la communication est impossible. Lorsque j’emploie des mots qui ont un sens scientifique et qui ne sont pas connus, ou dont le sens a été modifié, je précise toujours leur sens dans l’article. Dans le cas de mots que j’utilise souvent, comme intersexe, vous trouverez toujours un article qui traite du sujet sur le blog. Vous pouvez aussi me demander en commentaire.

Il m’arrive de faire des erreurs dans ma rédaction, parce que certains mots sont complexes et parce que je ne suis pas scientifique, juste éduquée. Si je fais des erreurs, et surtout si ces erreurs sont importantes, n’hésitez pas à me le dire en commentaire ou sur Instagram, je corrige les articles en fonction des retours.


Si vous avez apprécié cet article, envisagez de soutenir le blog sur Tipeee !

CC BY-NC-SA 4.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *