Catégories
Définitions

Constructions sociales : Définition

Le terme « construction sociale » est employé tellement à tort et à travers que j’ai pu entendre que le sexe était une construction sociale, mais pas le langage par exemple, alors que c’est l’inverse. Parce que des mots justes sont toujours plus efficaces pour discuter et se comprendre, je vais essayer d’expliquer ce qu’est une construction sociale dans cet article.

Définition

Assez simplement, « construction sociale » est un terme qui se réfère à toute chose qui a été socialement construite. C’est donc quelque chose qui n’est pas naturel, qu’on ne trouve pas sans l’existence d’une société derrière. Pour cette raison, le sexe n’est pas une construction sociale, car le sexe existe hors de notre compréhension : les animaux ont un sexe et peuvent se reproduire, tout comme nous quand nous ne savions même pas comment faire des bébés.

Pour qu’un élément soit une construction sociale il faut qu’il y ait un accord global sur cet élément. En l’absence de la valeur que lui donne la société, cet élément n’en a aucune. Un très bon exemple est l’argent. Il s’agit d’un moyen d’échange entre les êtres humains. C’est l’accord mutuel de la société qui donne sa valeur à une pièce : sans société, une pièce n’est qu’un bout de métal. Et si je change de société, une pièce n’a pas la même valeur, ou pas de valeur du tout. De la même manière, si je décide individuellement de créer ma propre monnaie, celle-ci n’aura aucune valeur.

Ce qu’une construction sociale n’est pas

Le fait qu’un élément soit une construction sociale ne signifie pas que cet élément n’a aucune valeur tout court, n’a aucune influence, aucune importance, n’existe pas, etc. En clair, une construction sociale n’est pas sans conséquence, loin de là. Quand je dis que le genre est une construction sociale, la plupart des personnes trans ou alliées entendent que le genre n’existe pas. C’est faux. Le genre existe, et il a un impact fort dans nos vies.

Étant donné leur nature, les constructions sociales ont une influence énorme sur nous, car nous sommes des animaux sociaux. Ces constructions créent un fonctionnement social à part entière. L’argent en est un, mais le langage aussi, ainsi que les règles de politesse et de bienséance, la notion de respect, la culture, etc. Ce sont des structures dont les objectifs peuvent être variés, mais prétendre qu’elles n’existent pas ou n’ont aucune importance est juste faux. Personne ne dirait que l’argent n’existe pas ou n’a aucune importance.

Et le genre ?

Si le genre est une construction sociale, c’est pour toutes les raisons que j’ai citées plus haut. Déjà le genre est différent en fonction de chaque pays, culture et époque. Il n’est pas fixe, il évolue avec le temps. Ce qui est féminin dans une culture peut ne pas du tout l’être dans une autre, voire être perçu comme masculin. Ce qui était féminin en France il y a 100 ans n’est plus du tout perçu de la même manière aujourd’hui. Ce n’est donc pas quelque chose de fixe qui existe en dehors de notre compréhension, comme la biologie. C’est quelque chose de construit socialement.

Conclusion

Les constructions sociales sont faites pour évoluer. Le langage en est un bel exemple. Pour cette raison, le genre évolue en permanence. Le fait que le genre soit construit socialement signifie qu’il peut être aboli, et c’est un des objectifs des féministes radicales. Dans notre société, le genre est tellement bien implanté qu’il semble naturel. Soyez rassurées sur le fait qu’il ne l’est absolument pas.


Si vous avez apprécié cet article, envisagez de soutenir le blog sur Tipeee !

CC BY-NC-SA 4.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *